Une soirée brune, feat des fourchettes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une soirée brune, feat des fourchettes

Message par Invité le Sam 18 Jan - 18:40


Edam était là, assis à une table d'un café, sirotant une boisson éponyme après une dure journée de travail.
Il tirait une tronche d'enterrement, comme un type mal réveillé noyé dans son café matinal, tandis que le soleil se couchait sur le quartier des affaires, où l'animation ne faisait que croître.

Springfield se fondait parfaitement dans la masse de salariés encore sobres, tous à tirer des tronches de six pieds de long, auxquels les jeunes qui commençaient leur soirée ne prêtaient pas attention. Personne ne pouvait se douter qu'il occuper une fonction si importante au sein de l'UN, en fait personne ne connaissait son visage, seuls les soldats qui l'avaient vu en uniforme un jour savait qu'il était Commandant Exécutif Titulaire. Sans ses gallons personne ne faisait attention à lui, et cela l'arrangeait bien.

Edao avait passé sa journée à faire des choses qui ne l'intéressaient pas et qui l'avaient épuisé. De la paperasse, une fausse-alerte des renégats, une conférence avec le conseil militaire de l'UN qui propose des directives inadaptées aux secteurs locaux comme à son habitude.... Il but son café d'une traite alors en fond une musique montait. Il s'agissait d'un air de rock'n'roll.

Di'Onzio se retourna en direction du son. C'était une petite boutique à coté, dont on pouvait légitimement se demander ce qu'elle faisait là, vendant des cds et des vieux supports musicaux. Les cds avaient de nos jours été remplacés par leur équivalent nano-recouvert, de taille équivalente, avec une définition monstrueuse et une capacité de stockage d'un petit To. Mais les vieux cds étaient appréciés des collectionneurs et des colonies au niveau de vie moyen voire bas. A bien y regarder, la musique venait d'un tourne-disque. C'était un vinyle!

Safran paya son café et se dirigea en direction du magasin. Il avait toujours apprécié les vieilles choses, et cet air lui plaisait bien. Entre les rayons, il balada son regard sur les pochettes d'album. Après quelques pas, ses yeux croisèrent ceux d'une autre personne.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une soirée brune, feat des fourchettes

Message par Lady Hécate le Sam 22 Fév - 20:39

Caroline avait passé une journée normal, comme à son habitude elle était partie chercher des informations. Son capitaine était au courant que la demoiselle cherchait des réponses à ses questions, mais il ne savait pas sur quoi, mais il la laissait faire. Elle avait consacré toute sa nuit à ça, puis elle avait dormit, peu, mais elle était reposée. La demoiselle c'était réveillé en début d'après-midi, elle était partie prendre un petit-déjeuner et maintenant c'était un temps libre pour aller faire les magasins, trouvé de nouvelles choses intéressantes.

Elle avait commencé ses achats par ses cigares, autant faire les réserves. La jeune femme s'arrêta dans un bar pour boire toujours comme à son habitude. Ce n'était pas le but de se bourré la gueule, mais l'alcool lui faisait du bien, ça la réchauffait. Combien de temps elle est restée, elle ne sait pas réellement, enfin assez pour constater à sa sortie que la soirée commence à débuter. Caroline avait encore le temps avant de remonter à bord, donc elle continua de faire une séance shopping.

Déambulant dans les rues, regardant les vitrines, Caroline trouve son bonheur rien qu'en regardant, puis elle était seule, donc elle profitait de ce moment. Elle réfléchit à sa vie, que serait-elle si ces parents ne seraient pas décédés. Serait-elle devenue comme ça, elle ne pense pas, mais il ne faut pas qu'elle vive dans le passé, mais qu'elle construise son futur, grâce à ses recherches. Si elle pouvait sauver des vies grâce à ses trouvailles, alors elle sera plus qu'heureuse.

Dans ses pensées, la demoiselle n'en sort que lorsqu'elle voit cette boutique de cds, de nos jours, nous avons plus ça, mais une pointe de nostalgie lui fit aller vers ce magasin. Ces parents aimaient ce genre de supports, alors sans réfléchir elle rentra à l'intérieur. Le son qu'elle entendait était agréable et ses yeux se baladent le long de la pièce, trouvant des trésors qu'elle n'aurait imaginés retrouver.

Caroline s'approcha d'un bac où elle regarda le contenu, cherchant une perle rare. Le bac était déjà terminé et rien de trouver, relevant les yeux son regard croise celui d'un homme. Elle réfléchissait à qui ça pouvait bien être l'ayant déjà vu. Par contre, elle ne se souvient plus d'où. Elle savait que ce n'était pas l'un de ses informateurs, ni même un collègue de la Niger, mais aucune idée d'où. Sur la réserve, elle ne souriait pas, mais continuait de le regarder. Elle s'approcha de lui, sa curiosité était plus forte que son mauvais caractère, elle était dans un bon jour, autant en profité.

- Excusez-moi, j'ai l'impression de vous connaitre. Nous nous sommes déjà rencontré ?
avatar
Lady Hécate
Admin

Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lallyanna-dinousi.wix.com/des-mots-sur-un-carnet-de-note

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une soirée brune, feat des fourchettes

Message par Invité le Mer 5 Mar - 16:32

Alors que les titres écrits en anglais et en japonais se succédaient, et que parfois s'inséraient quelques titres en langues étranges, une paire d'yeux mit fin à la suite de pochettes. Une paire d'yeux qui parle.

- Excusez-moi, j'ai l'impression de vous connaitre. Nous nous sommes déjà rencontrés ?

Il s'agissait d'une femme aux cheveux noirs habillée sobrement.

-Vous n'êtes pas la première à me le dire, j'ai joué dans une publicité il y a quelque temps...

Répondit-il. Bien qu'au visage cerné et fatigué, il affichait un sourire franc qui lui donnait un air posé et agréable.

-Vous cherchez des trésors?

Demanda-t-il ensuite, jaugeant la valeur des titres proposés dans le bac entre eux.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une soirée brune, feat des fourchettes

Message par Lady Hécate le Jeu 6 Mar - 20:29

L'homme lui répondit bien gentiment, qu'il avait fait une pub et que c'était surement de là où elle le connaissait. Elle avait cherché vaguement dans sa mémoire, mais rien ne lui vint. Autant s'arrêter là pour le moment, elle ne va pas insister. Au moment où elle allait s'excuser et continuer à vaguer à ses occupations, l'homme lui demanda si elle cherchait des trésors.

- Rien d'exceptionnel, mais si je trouve du Jacques Brel je suis preneuse.

Durant son enfance, sa mère était une grande fan du chanteur, décédé depuis tellement longtemps qu'elle ne sait pas la tête qu'il a. Etant française, elle comprend parfaitement les textes qu'il chante, mais après l'accident, elle a perdu toute cette musique qui était une berceuse à chaque instant.

Caroline regardait bien son interlocuteur, ses traits semblaient fatigués, mais son visage exprimait un charme agréable. Elle pouvait réfléchir autant qu'elle voulait, elle n'arrive pas à savoir. Puis le fait de parler de l'un de ses chanteurs préférer l'avait un peu lâché prise sur l'identité de l'homme. Maintenant elle relançait la conversation, c'était ce qui était le mieux à faire pour le moment.

- Et vous ? Vous trouvez votre bonheur ?
avatar
Lady Hécate
Admin

Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lallyanna-dinousi.wix.com/des-mots-sur-un-carnet-de-note

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une soirée brune, feat des fourchettes

Message par Invité le Sam 8 Mar - 13:24

- Rien d'exceptionnel, mais si je trouve du Jacques Brel je suis preneuse.

répondit la jeune femme.
Jacques Brel? Edam n'en avait jamais entendu parler. Ca devait être au moins aussi vieux que le rock'n'roll japonais qui passait en ce moment dans le magasin...

- Et vous ? Vous trouvez votre bonheur ?

Relança-t-elle.

-Bah, moi je suis venu en entendant du rock'n'roll, je jette juste un oeil pour voir ce qu'on trouve encore de nos jour -bien que je ne connaisse pas le centième de tous ce qu'il y a là. Je n'ai rien l'intention d'acheter.

Répondit-il.

-D'ailleurs ça doit coûter assez cher.

Rajouta-t-il.
Soudain un jeune homme fit irruption dans la pièce, essoufflé.

-E... Excusez-moi, vous pouvez m'aider à chercher mon chien?! Je ne le trouve plus!!

[libre à toi d'imaginer ce que tu veux pour la suite, genre le chien a été enlevé]
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une soirée brune, feat des fourchettes

Message par Lady Hécate le Dim 9 Mar - 17:38

Caroline avait parlé de Jacques Brel, mais vu la tête de l'homme en face d'elle, il n'était pas compliqué de comprendre qu'il ne connaissait pas. Puis elle avait demandé s'il trouvait son bonheur parmi les vinyles. Il était venu par curiosité bercé par la musique qui passait. Puis il ne connait pas grand-chose à l'ancien temps, la naissance du rock, ni même les textes à chants. D'ailleurs continuant sa fouille, Caro repéra un disque d'Elvis Presley, mais ça ne l'intéressait pas trop. Puis il ajouta que le prix devait un peu exagéré, mais la demoiselle ne prit même pas la peine de regarder, il ne doit pas avoir tort sur ce point.

Alors qu'elle souriait à cette remarque, un homme fit irruption dans la boutique, complètement essoufflé. La première chose que Caroline regarda s'était si l'homme n'avait pas d'arme apparente, puis elle examina le jeune homme, alors que celui-ci raconta l'histoire de son chien disparu. Un peu paranoïaque, la femme pirate, se méfie, mais autant aller chercher ce chien, se sera peut-être plus simple que d'essayer de trouver un disque de ce défunt homme.

La brunette se rapprocha du jeune homme, souriante et rassurante dans son intonation.

- Ne vous inquiétez pas monsieur, je suis sûr qu'il n'est pas très loin.

Elle se retourna vers Edam.

- Vous voulez aussi participé à la recherche de l'animal ?

Attendant la réponse de l'homme, Caroline réfléchit brièvement aux endroits où un animal pourrait être. Enfin après avoir eu la réponse d'Edam, elle sortie chercher le chien.

- Comment s'appelle votre chien ?

Ce serait plus simple de trouver un chien si elle connait son nom.

- Il s'appelle Rex.

Elle se retient de rire, quel nom ridicule pour un chien, tellement cliché, mais bon c'est comme ça. Elle commence à chercher tout en appelant le chien.

- Au fait il est comment ?

- C'est un labrador blanc.

De mieux en mieux. Après un moment de recherche, le propriétaire du chien se jette sur un petit objet laissé au sol.

- C'est à lui, c'est son collier.

Caroline se rapproche de lui et regarde le collier. Elle regarde autour, des traces suspectes recouvrent une partie des murs environnante.

HRP : Je te laisse également mettre un peu ton grain de sel ^^
avatar
Lady Hécate
Admin

Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lallyanna-dinousi.wix.com/des-mots-sur-un-carnet-de-note

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une soirée brune, feat des fourchettes

Message par Invité le Sam 22 Mar - 19:57

Un client fit irruption dans le magasin, demandant de l'aide pour retrouver son chien. Allons bon... En voilà un pas dégourdi, pensa le Commandant. Avait-il au moins contacté la police?

Edam soupira. La jeune femme, elle, s'investit un peu plus dans la recherche.

- Vous voulez aussi participé à la recherche de l'animal ?

Demanda-t-elle.

-... Je serai derrière vous.

Indiqua Springfield à la dame d'un ton neutre.
Répondant aux questions de cette dernière, le maître leur appris que son chien s'appelait Rex et qu'il s'agissait d'un Labrador blanc.

Ils firent le tour du quartier, le commandant se concentrant autant sur la recherche du chien que sur les distractions environnantes, quand soudain l'homme ramassa le collier de son chien. Regardant autours de lui, il sursauta, ce qui attira l'attention d'Edam.
Sur les murs étaient présentes des traces de brûlures.
Le commandant se rapprocha pour les examiner de plus près.
Tandis qu’il observait silencieusement, un autre inconnu débarqua sur les lieux, s'intéressant aux brûlures, comme suivant une piste. Edam devinait ce qu'il faisait là.

[voilà, à toi, le nouveau, qui peut être un mec ou une fille, est un chasseur de prime qui poursuit un nhilis atmosphérique]
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une soirée brune, feat des fourchettes

Message par Lady Hécate le Dim 23 Mar - 14:36

Caroline ne rigolait plus, ce qu'elle voit sur les murs ne la rassure pas, bien au contraire. Bien qu'elle n'ait jamais à côtoyer les Nhilis elle connait assez pour savoir que les brûlures sur le mur sont dû à l'une de ces créatures. Elle n'avait pas dit un mot, quand quelqu'un s'approcha de la scène du crime. De toute évidence cet homme était également à la recherche de la chose qui a fait ça.

Elle n'avait pas ouvert la bouche, mais intérieurement elle se demanda qu'il pouvait être, de toute évidence ce n'est pas un simple civil, il doit s'y connaitre en la matière, un chasseur de prime ? C'était assez normal de les voir dans ce genre de cas, s'ils peuvent tomber dessus ça ne sera que bénéfique pour eux. Ils peuvent les revendre à bon prix. Elle aurait pu jouer la fille qui s'y connait, mais voilà ça risque de révéler son identité, alors elle préféra jouer la fille innocente.

- Monsieur, vous avez l'air de savoir de quoi il s'agit, pouvez-vous me dire si vous pensez que le chien de ce monsieur à des chances de survie ?

L'homme regarda Caroline l'air un peu étonné, mais il lui répondit tout de même.

- Je ne pense pas, la chose qui a fait ça, c'est tout simplement un Nhilis.

Bien évidemment, tout le monde connait le nom des créatures, alors il ne s'explique pas plus. Caroline savait également que le chien devait être mort depuis un moment, mais voilà c'est inutile de se mettre a découvert devant ses hommes qu'elle ne connait pas. Elle avait en tête une idée, c'était peut-être une chance pour elle d'en découvrir un peu plus sur le pourquoi elle était en mission. Avant de parler, le propriétaire la devança.

- Je peux venir avec vous j'ai besoin de savoir si ce machin à bien tuer mon chien.

- Egalement, j'aimerais venir, j'ai toujours aimé l'aventure. Répondit Caroline

Enfin elle se retourna vers le dernier homme.

- Et vous ça vous intéresse de partir à l'aventure ?
avatar
Lady Hécate
Admin

Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lallyanna-dinousi.wix.com/des-mots-sur-un-carnet-de-note

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une soirée brune, feat des fourchettes

Message par Invité le Lun 24 Mar - 17:44

Un homme fit irruption sur la scène, regardant les traces de près. Edam reconnaissait cette manière de se comporter, il s'agissait d'un chasseur de prime.

- Monsieur, vous avez l'air de savoir de quoi il s'agit, pouvez-vous me dire si vous pensez que le chien de ce monsieur à des chances de survie ?

Demanda Caroline, ce à quoi l'autre répondit:

- Je ne pense pas, la chose qui a fait ça, c'est tout simplement un Nhilis.

Le propriétaire du chien lança alors:

- Je peux venir avec vous j'ai besoin de savoir si ce machin a bien tué mon chien.

Caroline s'annonça aussi de la partie:

- Egalement, j'aimerais venir, j'ai toujours aimé l'aventure. Répondit Caroline

Elle se retourna ensuite vers Edam.

- Et vous ça vous intéresse de partir à l'aventure ?

Le commandant plongea la main dans sa poche.

-Je suis navré, mais j'ai une affaire à régler.

Répondit-il, sortant de sa poche un téléphone portable alors que les autres suivaient la piste.
Il composa un numéro et porta l'appareil à son oreille.

-Ici le CmET Springfield, il y a un Nhilis dans la rue de Sachika.

-Bien reçu commandant, les escouades se déploient en ce moment même.

Le travail de la MPD était aussi de traiter des cas des Nhilis qu'on lui signalait ou qui se présentaient à elle.
Les chasseurs n'avaient qu'à agir plus vite s'ils voulaient manger.

Marchant dans la ruelle tranquillement bien que d'un pas rapide, Edam avait remis les mains dans ses poches, passé en mains-libres, alors que dans le ciel au dessus de lui des véhicules de transport d'infanterie mécanisée le dépassaient.

Le groupe d'aventuriers apercevraient bientôt les VTOL qui déploieraient bien vite des mini-méchas de cinq à huit mètres de haut pour prendre en chasse la bestiole, appuyés par des troupes d'infanterie conventionnelle de la MPD.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une soirée brune, feat des fourchettes

Message par Lady Hécate le Mar 25 Mar - 18:45

Caroline était intrigué de voir ce qui allait se passer. Voir un Nhilis de ses propres yeux, une grande découverte pour la jeune femme. Le chasseur de prime ne semblait pas en désaccord pour que l'homme et elle l'accompagne, alors la brunette se retourna vers l'homme qu'elle avait rencontré dans la boutique, pour lui demander si lui aussi voulait venir.

Il avait l'air distrait et sa réponse ne se fit pas attendre, ils les abandonnaient, elle ne savait pas si c'était de la peur ou bien de l'indifférence envers la créature. Peu importe, elle irait avec les deux autres hommes.

- Très bien, peut-être qu'un jour nous nous reverrons.

Puis elle parti, laissant son premier interlocuteur vagué à ses occupations. Ils étaient sur les traces de la créature, rien ne laissait envisagé que le chien était encore de ce monde et franchement Caroline l'avait un peu oublié, tout ce qui comptait c'était le Nhilis.

Durant de longues minutes, les traces se succédaient, mais aucune trace de l'extraterrestre, ni du chien. Alors qu'ils touchaient au but, des hommes disparurent, dans un coin de rue avec le chemin de piste également. Déçu Caroline n'a pas eu la chance de pouvoir rencontrer la bête.
avatar
Lady Hécate
Admin

Messages : 181
Date d'inscription : 16/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://lallyanna-dinousi.wix.com/des-mots-sur-un-carnet-de-note

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une soirée brune, feat des fourchettes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum